:: Prefecture :: Adopte un sorcier Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[m] ULTRA VIOLENCE

avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 20/04/2017
Ven 21 Avr - 2:08
Lucifer Rosier
« la petite citation.»



Nom : Rosier, patronyme représentant la noblesse et l'élégance de la rose. Connotation française sans aucun doute, le nom roule sur la langue avec une tel délicatesse. Prénom(s) : Lucifer, comme si dans une vision céleste, sa mère avait eu vent de l'être abject qu'il allait devenir. Alors, pour caractériser le mal en personne, quoi de mieux de l'appeler par le prénom du malin.Date & lieu de naissance : au choix Age : 22 ans Nature du sang : Aussi pur que la neige, aussi scintillant que le diamant, le liquide pourpre qui se balade dans ses veines est supérieur. Maison à Poudlard : De par son sang, il se considère comme un être supérieur. Alors, qu'elle autre maison pourrait l'accueillir et le faire grandir que celle du fondateur le plus noble que celle de Salazar Serpentard.  Métier/Filière : au choix Statut financier: plus que aisé Statut marital : Fiancé. Epouvantard : Il préfère sans doute mourir que de l'admettre. Mais, il voit son entourage lui tourne le dos. Un par un. Et ses cris, ses menaces ne changent rien. Lui qui a toujours cru que son comportement de dictateur lui assurait la loyauté des siens, même si c'est dû à la crainte. Mais cela ne les empêche pas de lui tourner le dos, un par un. Et le calvaire dure, encore et encore. Jusqu'à qu'il croise son regard. Plein de mépris et de haine. Et son organe vital rate un battement. Car il n'aurait jamais pu concevoir un monde où il ne voyait plus que cela dans ses yeux, sans cette lueur qui lui prouvait son trouble. Alors, il s'écroule et plus rien ne compte pour lui. Car la personne la plus importante vient de lui briser le cœur. Patronus : au choix Baguette magique : au choix Miroir du riséd : Il se voit rire, avec elle près de lui. Il y a ses parents aussi. Et sa sœur. Il semble partager un déjeuner. Mais l'atmosphère qui se dégage n'est comparable à aucun de ses souvenirs. C'était comme si, ils étaient une famille aimante et chaleureuse. De celle qui prépare le repas ensemble tout en sirotant un verre de vin blanc. Et il aperçoit, par la fenêtre de la cuisine, des bambins qui courent dans tous les sens. Qui sont-ils ? Il n'en a aucune idée, bien qu'il soit facile de faire le lien. Cette vision lui chamboule la vue. Et quelque chose remue dans le creux de son ventre, quelque chose de presque agréable. Mais, il secoue la tête et reprend son air éternellement froid. Et il se dégoûte pour avoir ce genre de souhait aussi inconcevable qu'utopique. Parce que ce n'est pas lui et, cela ne le sera jamais.
Avatar : Lucky Blue Smith Groupe : Étranger



Secrets d'histoire


Décrire l'histoire de votre personnage.
+ Il est l'enfant chéri de ses parents. Les yeux pleins d'adoration devant leur fils, ils n'ont jamais remarqué l'étendue de la névrose de ce dernier. À moins qu'ils préfèrent fermer les yeux sur ça. Étant leur fils adulé, il a toujours été monstrueusement pourri gâté. Depuis toujours, on se plie en quatre pour le satisfaire, exigeant que l'on réponde à tous ses caprices.

+ Il ne s'est jamais remis en question, trouvant son comportement des plus normale. Mais, Lucy est tout sauf normal. Il a toujours été fasciné par les choses abîmées, un peu cassé. Préférant la douleur au bonheur, il trouve la sérénité dans tout ce qui y a de malsain. Pour lui, toute personne ne portant pas son nom de famille est insignifiante. Seul lui a de l'importance et, il fait ce qu'il fait, seulement parce qu'il le peut. Parce que personne ne l'en empêche.

+  Quand il vit pour la première fois Hypso, il fut subjugué par les larmes qui coulaient le long de ses joues.  Et avec un sourire goguenard, il se félicita pour avoir trouvé sa nouvelle fourmi sur qui expérimenter tout un tas de torture. Cependant, il ne put se résoudre de le faire en ce jour, alors que la jeune fille était encore traumatisée par la révélation de sa mère. Il n'a jamais su pourquoi il avait attendu. Pourquoi, pour la première fois de sa vie, il s'était montré compatissant avec quelqu'un. Alors que la seule chose qu'il désirait, était d'arracher les pattes puis les antennes et chaque parti qui composait le corps de sa nouvelle petite fourmi.

+ Par la suite, il reprit ses esprits et se comporta comme le pire des goujats avec Hypsoline, allant jusqu'à la brutaliser de temps à autre. Manquant sa peau avec sa force. Comme pour convaincre le monde entier ainsi que la brune, qu'elle lui appartenait à lui et, lui seul. Il a d'ailleurs plus d'une fois menacer, bien plus tard, les jeunes hommes qui tournaient autour de sa possession. Bien entendu, elle n'a jamais eu vent de tout cela.

+  À partir de la quatrième, il commença à la percevoir autrement qu'une petite chose fragile. Elle semblait différemment. Il désirait son corps, le convoitant secrètement toutes les nuits. Alors, les rixes se multiplièrent, devenant de plus en plus tactile. Profitant de l'occasion pour la toucher sans-gênes, avec cette même brutalité qui l'accompagne depuis toujours. Elle l'intriguait de plus en plus..

+  Il a pensé à l'avenir. Il sent la colère envahir chaque muscle de son corps, quand Hypso adresse la parole à un autre homme que lui. Il sait qu'il ne peut plus se passer de son jouet favori. Alors, il est parti trouver les parents d'Hypso pour leur demander la permission de l'épouser en leur demandant de garder son identité secrète. Ces derniers ont accepté.




Lien du Personnage

Hypsoline Nott : Les yeux rongés par le mépris. C'est ce regard qu'elle connaît par cœur. Celui qui l'a accompagné pendant toute sa scolarité. Au début, Hypso n'avait aucune idée de ce qu'elle avait pu commettre pour mériter autant de haine de sa part. Pourquoi il s'évertuait à la faire souffrir, la malmener de plus en plus, jusqu'à la faire craquer ? Elle, qui à l'époque, n'était qu'une fragile petite chose. Seulement, ces rixes plus violentes les unes que les autres laissèrent à la jeune Nott, une folle envie de vengeance. Et la petite chose fragile se changea doucement en ouragan, dévastant tout sur son passage, y compris lui.

Elle ne le sait pas encore mais, le simple fait de lui tenir tête fut le début de la fin. Selon lui, elle n'était personne. Une simple erreur de la nature. Mais l'erreur en question n'avait plus peur à présent. Et cette simple constatation lui glacer le sang. Il voulait salir sa perfection. Il voulait la blesser dans son être. Il voulait tout simplement passer ses doigts autour de son délicat cou trop pale pour le briser. Pour ne plus entendre injures. Pour ne plus faire face à cette lueur de défi qui brille dans ses orbes, à chaque fois qu'elle pose le regard sur lui. Fasciné depuis toujours par les objets, un peu cassés, elle représente un diamant brut dans ce tas de fumier. Et quand il comprit cela, il se fit la promesse solennelle de la transformer en une magnifique pierre précieuse, même si cela signifiait de lui faire du mal, toujours plus de mal. Jusqu'à qu'elle brille de mille feux, comme le joyau qu'il voyait en elle. 

Et puis il y avait, ces petits moments. Trop rare, trop éphémère mais, donnant un infime espoir naissant, dans le creux de la poitrine d'Hypso. Ces moments, ou la folie dévastatrice faits place à une infinie douceur, à une totale dévotion et, à un complet laisser-aller. Elle a beau l'avoir méprisé les trois-quarts de sa vie, elle sait qu'il est trop tard pour son cœur. Il l'a emprisonné entre ses doigts fins, sans le lui demander, impunément. Et il bat plus qu'à l'accoutumer quand il s'avère être doux avec elle.

Il a su éveiller le monstre qui sommeillait en elle, alors qu'elle s'était acharnée à le faire taire à coup de bourbon. Mais fascinée par sa névrose, elle se laissa entraînée dans les spirales de sa folie. Mais tout cela est fondé sur la perdition et rien d'autre, car sa raison lui souffle aux creux de son oreille une seule phrase :

- Il est dangereux.

Personne d'autre ne  connaît aussi bien sa démence qu'elle mais, elle se laisse chavirer doucement, ne retrouvant plus sa raison quand il l'attrape brutalement le cou de sa main pour y nicher la tête et de mordre violemment sa peau ornée de ses grains de beauté. Non, elle n'a plus aucune force et se laisse manipuler comme une marionnette. Alors, qu'il sourit un brin narquois se félicitant d'avoir trouvé le plus beau des jouets abîmés


Songe Rosier : Née dans l'ombre du prince de la famille, elle garde une rancœur à son encontre. Tellement énorme, qu'elle se demande si un jour, elle a aimé son frère. Si elle en doute, elle sait que ce dernier n'a jamais eu grand intérêt envers elle. Jusqu'au jour où elle se lia avec la jeune brune. Et si au début, elle ne remarqua rien, elle comprit avec le temps, ce qui se tramait. Douée pour observer et comprendre le monde qui l'entoure, elle n'arrive cependant pas à comprendre ce qui alimente son frère à faire tant de dégâts dans sa vie et surtout dans celle des autres. Pourquoi affliger tant de mal, tant de souffrance ? Est-ce pour le plaisir ? Parce qu'il le peut ? Elle a beau se poser des tonnes de questions, elle n'arrive tout simplement pas à trouver de réponse sur ce comportement si destructeur. Lui, l'enfant chéri des Rosier. Il a tout, l'attention de sa mère, la fierté de son père. Alors, qu'elle n'a rien, si ce n'est l'ombre de son immense ego, qui la cache du reste du monde. Alors, elle le déteste quand elle le voit s'approcher d'Hypso. Elle le hait quand, il joue avec son cœur. Et elle méprise quand il lui fait du mal. Mais surtout, elle s'en veut, car sans elle, l'une des personnes les plus importantes de sa vie n'aurait pas à vivre tout cela, si elle avait eu le courage de renoncer à cette amitié. Mais elle ne doit son salut qu'aux restes des Rosier et à Hypso. Alors, elle se tait et se complaît dans cette culpabilité.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 20/04/2017
Ven 21 Avr - 2:14
mes petites exigences



Coucou toi qui s'est perdu jusqu'ici  I love you

Tout d'abord, un grand merci pour avoir lu la fiche et d'être arrivé jusqu'à mes petites exigences. Je te jure qu'elles ne sont pas si horrible que cela  

L'avatar & le pseudo: Il est difficilement négociable car, je suis vraiment sous le charme du jeune Smith. Et je trouve que Phoebe et lui pourrait former un très joli couple.
Cependant, il a aussi Joseph Morgan, si la bouille de Lucky ne vous revient pas.
Quant au pseudo, il est négociable mais, j'aime les pseudo quelque peu originaux. Donc éclatez-vous  

Le lien : Bien entendu, il est lui aussi pas négociable. Il faut savoir que ce scénario aurait obligatoirement des liens avec les proches d'Hypso et le reste de sa famille  

Fréquence de connexion et rp : Je ne demanderais pas plus que ce qu'est demandé dans le règlement du forum. Après, j'aimerais bien une personne qui se connecte souvent sur le fow et qui s'intègre un minimum. (CB, flood, toussa toussa) J'aime aussi la qualité à la quantité. Je n'ai pas la plus belle écriture du monde mais, cela ne m'empêche pas d'apprécier les jolies plumes. Pour les fautes, je ne chipoterais pas, j'en fais-moi aussi    

Je pense que tout a été dit    bien entendu, si vous souhaitez des informations complémentaires n'hésitez pas à m'envoyer un mp ou à poser une question dans la catégorie des invités. Je serai ravie de répondre à toutes vos questions  

Et si jamais, tu prends mon petit scénario et bien, je te fais des bisous partout sur le corps et tu auras une montagne de licorne      

Revenir en haut Aller en bas
[m] ULTRA VIOLENCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» POT mégaphone pour rod "CHROME ultra brillant"
» Muffins ultra rapides au nutella
» Velcro ultra fin
» [SOFT] ShapeWriter : clavier ultra-rapide [Gratuit]
» [ROM 2.2][19.11.2010] Pays-ROM HD SPARTA v1.0 [ULTRA LIGHT] [FRF91]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BARBIE :: Prefecture :: Adopte un sorcier-
Sauter vers: